pose-flottante

Comment bien choisir son parquet ?

Vous venez d’acheter un bien immobilier et vous souhaitez le retaper ? Votre habitat devient vieillot et a besoin d’un petit rafraîchissement ?
Après avoir potentiellement refait l’électricité et la plomberie, l’isolation et la toiture il vous reste les éléments de « décoration » : les murs et le sol. Dans cet article nous vous parlerons du sol et tout particulièrement du parquet. D’ailleurs, pourquoi le parquet ? Tout simplement parce que le bois est une matière « chaleureuse », elle rend votre intérieur agréable, plus qu’une dalle en béton ou du carrelage.

Commençons par le commencement, au cas où vous ne le saviez pas, il existe trois types de parquets différents : le massif, le contrecollé et le stratifié. Chacun a ses propres caractéristiques et des avantages/inconvénients qui lui sont propres.

Le parquet massif :

Il est entièrement composé de l’essence de bois et possède toutes les qualités originales du bois : densité, aspect, dureté, etc.
Son principal avantage est la résistance à l’usure et la possibilité d’être rénové plusieurs fois selon l’épaisseur des planches. Par défaut il isole parfaitement les pièces d’un point de vue phonique et thermique .
Le principal inconvénient est le tarif : il sera beaucoup plus cher à l’achat et nécessitera l’intervention d’un professionnel pour être posé.

Le parquet flottant :

Il s’agit d’un assemblage de plusieurs épaisseurs de bois contrecollées. Tout comme le parquet massif il a un très bel aspect.
Autre avantage de taille : il est possible de l’installer soi-même. De plus en plus de fabricants de parquet flottant utilisent des « click system » . Ils vous permettent de poser le parquet sans colle.
Les principaux inconvénients sont l’isolation sonore qui est moins bonne et la durée de vie plus limitée qu’un parquet massif (la couche d’usure étant très largement intérieure à celle du parquet flottant).

Le parquet stratifié :

N’a de parquet que le nom, il s’agit d’un support HDF hydrofuge et d’une couche de contrebalancement agrémentés d’une couche de décor de l’essence que vous aurez choisi.
L’avantage principal est le prix : il est généralement cinq à dix fois inférieur à celui d’un parquet massif.
L’inconvénient principal est la durée de vie très limitée, vous ne pourrez pas rénover un parquet stratifié, contrairement aux parquets massifs et flottants.

D’un point de vue « qualité / prix » le parquet flottant est une excellente alternative au parquet massif. Néanmoins, si vous en avez la possibilité, nous vous conseillons fortement l’achat d’un parquet massif. Vous pourrez d’ailleurs commander votre parquet directement en ligne sur de nombreux sites généralistes tels que Leroy Merlin ou Lapeyre ou directement chez des experts du « destockage ». Des sites comme Batiwiz peuvent vous vendre des parquets jusqu’à 40% moins cher que leurs concurrents.
Vous retrouverez généralement des codes promotionnels pour les principales boutiques du web sur des sites comme eBuyClub, iGraal ou NosPromos .

Quel type de pose ? Quelles dimensions pour les lames de parquet ?

Là il s’agit d’une question de goût.
Aujourd’hui la majorité des gens préfèrent poser le parquet avec de la colle et non plus des clous. La pose plus simple et plus rapide. La qualité des colles produites de nos jours s’est tellement améliorée qu’elles sont de plus en plus souvent recommandées par les professionnels.
Au niveau de la largeur des lames, il y a juste une grande règle à respecter : on ne prendra pas de préférence des lames trop larges pour des pièces étroites, fin donner une impression de volume cette pièce.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>